Qualifié de « mal du siècle » le mal de dos est un sujet d’une grande banalité, qui concerne une grande partie de la population.

8 personnes sur 10 sont ou seront concernées par des douleurs dorsales!

Toutefois, derrière cette appellation de « mal de dos » se cachent des pathologies multiples et très différentes, qu’il convient de bien identifier afin d’y remédier de façon efficace.

Mal de dos ou maux de dos ?

Le dos est une partie très sensible du corps humain. Il s’étend tout le long de la colonne vertébrale : des vertèbres cervicales aux vertèbres lombaires.

Ce qui l’expose, avec les muscles et les nerfs qui l’entourent à de nombreuses maladies, parmi les plus fréquentes : les lombalgies, cervicalgies, dorsalgies, lumbagos, hernies discales, sciatiques ou encore l’arthrose…
Quand le dos est douloureux, il peut donc s’agir des vertèbres, des articulations, de problèmes de disques, de problèmes musculaires, nerveux ou ligamentaires !

Le mal dos peut être lié à des facteurs « mécaniques » c'est-à-dire à des dégradations au niveau de la colonne qui concernent les articulations ou les disques. Certains mouvements ou de mauvaises postures vont amplifier la douleur.

Autres sources de douleurs, les facteurs neurologiques : la colonne vertébrale est traversée par la moelle épinière d’où partent les racines nerveuses. Si ces racines sont atteintes, qu’elles soient comprimées ou pincées cela va entrainer des élancements et des douleurs qui peuvent être très violents.

Comment faire pour limiter les maux de dos, notamment la lombalgie ?

Difficiles à vivre au quotidien, la meilleure façon de limiter les maux de dos passe par la prévention. Il s’agit de prendre de bonnes habitudes et de discipliner ses mouvements, d’éviter notamment les mouvements de torsion qui sont potentiellement générateurs de douleurs au niveau du dos.

On peut à titre préventif utiliser une ceinture lombaire lorsque l'on est amené à porter de lourdes charges.

1er mal de dos recensé en France, la lombalgie. Elle touche entre 40 et 70% de la population, difficile d’y échapper, tout le monde est concerné : enfants, jeunes ou moins jeunes.

La lombalgie c’est le fameux « mal en bas du dos » qui concerne les vertèbres lombaires. Cette partie du dos est celle qui supporte le poids le plus important donc c’est elle qui potentiellement ressent les plus de douleurs.

Aiguës ou chroniques, les douleurs ressenties lors d’une lombalgie peuvent durer de quelques jours à plusieurs mois. 

Sur le long terme, la prévention passe par une bonne hygiène de vie : sollicitation adaptée du corps, discipline dans les mouvements, activité physique douce et régulière pour développer la musculature du dos. Une bonne alimentation et pas de surpoids sont préconisés.

Quels sont les bénéfices de la ceinture lombaire ?

Le port d’une ceinture lombaire permet de soulager et de prévenir les douleurs du bas du dos.

Lors d’épisodes douloureux, le port d’une ceinture lombaire est préconisé

Le port d'un ceinture lombaire permet un réconfort instantané : Le bas du dos est maintenu dans une position correcte qui limite mouvements à risque, qui allège le poids supporté pas le bas de la colonne vertébrale.

Ce ressenti de protection permet à l’utilisateur de se détendre et d’éviter les crispations, elles-mêmes génératrices de douleurs.

Dans le cadre de la prévention

Le port d’une ceinture de soutien lombaire est efficace pour éviter les faux mouvements et les pressions exercées par le corps dans certaines activités professionnelles (manutentionnaires qui portent des charges lourdes) ou certains loisirs (jardinage).